Denton Cooley


Cooley

Denton Cooley est né le 22 août 1920, à Houston au Texas. Il sera un étudiant brillant tant sur le plan intellectuel (gradué de l'Université d'Austin avec les honneurs en 1941) et sur le plan sportif (vedette de l'équipe de basketball de la même université). Il obtiendra en 1944 son diplôme de médecin à l'école de médecine de l'université John Hopkins, Baltimore, et y poursuivra sa formation en chirurgie.

C'est ainsi qu'il aura l'occasion d'assister le Dr Alfred Blalock dans sa première opération de correction d'un déficit cardiaque congénital chez un enfant "bleu".

Denton Cooley dont l'extraordinaire dextérité et rapidité en salle d'opération impressionne déjà, s'orientera vers la chirurgie cardiaque aiguillonné par le travail du DrBlalock qu'il considère comme l'initiateur de la chirurgie cardio-vasculaire moderne !

En 1950, il se rendra à Londres pour parfaire sa formation avec Lord Russell Brock, éminent chirurgien britannique avec qui il réalisera la première opération intracardiaque en Angleterre.

Le Dr D. Cooley revient à Houston en 1951, pour devenir professeur associé de chirurgie au "Baylor University College of Medicine" et travailler dans l'hôpital Methodiste associé au "College". C'est là que débutera sa collaboration avec Michael De Bakey, pionnier reconnu de la chirurgie cardio-vasculaire. La collaboration de ces deux chirurgiens au caractère bien trempé sera à l'origine de grandes avancées en chirurgie cardio-vasculaire durant une dizaine d'années, mais aussi d'une rivalité croissante.

Relevons par exemple la mise au point d'une nouvelle approche pour la correction de l'anévrysme de l'aorte ou encore le design d'une machine de circulation extra-corporelle qui permet d'arrêter le coeur et permet ainsi une opération à coeur ouvert. Le Dr M. De Bakey travaillait depuis 20 ans sur ce projet, mais ce sont finalement les adaptations apportées par D. Cooley qui permirent de l'utiliser avec succès à l'hôpital Methodiste dès 1955.

L'incompatibilité de caractère croissante entre les 2 hommes poussera D. Cooley à travailler dans un hôpital voisin, le "St. Luke's Episcopal Hospital" en 1960. Il commença également à opérer au "Texas Children's Hospital" et poursuivra son enseignement au "Baylor College of Medicine". Enfin, le Dr D. Cooley fonda le "Texas Heart Institute" en 1962.

La réputation du Dr D. Cooley s'élargira au cours des années 60 grâce à ses succès croissants en chirurgie réparatrice des anomalies cardiaques congénitales. Il sera aussi le premier chirurgien à aborder avec succès une chirurgie d'extraction d'emboles (caillots de sang) dans les artères pulmonaires.

D. Cooley et ses collègues développeront la chirurgie de remplacement valvulaire et feront baisser la mortalité de cette intervention de 70 à 8 % en 5 années soit de 1962 à 1967.

En 1967, il sera honoré de la plus haute distinction de la "Société Internationale de Chirurgie", le prix "Renée Lebiche".

En mai 1968, D. Cooley réalisa dans la foulée du succès du pionnier de la transplantation cardiaque, le Dr C. Barnard, sa première transplantation cardiaque chez l'homme. "Le donneur" était une jeune fille de 15 ans qui s'était suicidée et le receveur, un homme de 47 ans, survivra 204 jours à sa transplantation. L'année suivante (1969), D. Cooley réalisera 22 transplantations cardiaques, dont 3 sur une période de 5 jours.

A cette époque, la notion de mort cérébrale n'était pas vraiment acceptée par la population américaine et les chirurgiens qui prélevaient un coeur battant étaient très critiqués. En 1969, sans donneur pour un patient mourant, le Dr Cooley prit le risque d'implanter un coeur artificiel expérimental à commande pneumatique, mis au point par Domingo Liotta. Il comprend deux prothèses ventriculaires en plastique qui sont implantées sur les moignons auriculaires après résection du coeur malade.

Le patient sera finalement transplanté 65 heures plus tard mais décédera malheureusement le jour suivant. Il fut soutenu dans sa décision par le Dr C. Barnard, mais sévèrement critiqué par son rival, le Dr M. De Bakey.

Ce dernier accusa D. Cooley d'avoir profité de ses travaux et d'avoir implanté ce coeur artificiel sans l'approbation des autorités fédérales. D. Cooley fut sanctionné par l' "American College of Surgeons" et du mettre fin à ses 19 années de collaboration avec le "Baylor College of Medicine".

Le schéma de fonctionnement du coeur artificiel implanté par D. Cooley était semblable à celui de la majeure partie des dispositifs expérimentés à l'époque, dont celui de R. Jarvik conçu dès 1961, développé jusqu'en 1982 dans l'équipe de William Kolf à Salt Lake City (Utah,USA) et finalement implanté par le Dr William DeVries.

Après ses problèmes avec ses pairs et la justice (la veuve du patient implanté essayera d'obtenir quelques millions de dollars en dédommagement, mais fut éconduite par la justice !) le Dr D. Cooley concentra son attention sur la chirurgie coronaire alors balbutiante. En 1972, il avait réalisé plus de 1.200 opérations de pontage coronaire, plus que n'importe quel chirurgien au monde.

1972 sera l'année de la création par les chirurgiens cardiaques formés par D. Cooley de la "Denton A. Cooley Cardiovascular Surgical Foundation" et de la construction du bâtiment de 29 étages du "Texas Heart Institute" à Houston dont il assure toujours la direction.

Références


Dernières modifications : 1 mars 2014